• CARTES A POINTS

    Après avoir lu  ceci  extrait du site : http://jean-luc.bregeon.pagesperso-orange.fr/

    Je vais mettre en place ce petit rituel  afin de facilité l'apprentissage des tables d'additions .

    Les élèves devront colorier différentes égalités possibles .

    Par exemple , pour le nombre  6 :  2 points verts, 2 points bleus et 2 jaunes OU 3 points marron et 3 points violets .

    Vous l'aurez compris ça aidera beaucoup les élèves à créer des décompositions additives !! Chose qui manquait cruellement dans le fichier PICBILLE .

    Sur le site de ce professeur de mathématiques vous avez des outils  pour la classe et pour vos élèves .

    Enfin ,  vous avez une police permettant également de créer vous- même ces cartes à points .

    Carte à point

    La représentation des nombres

     

    •         Avec les constellations des dés.

       On privilégie une décomposition particulière dans la représentation du nombre.

               « Un de plus que six » n’apparaît pas dans la représentation de droite.

               La propriété « sept n’est pas un double » n’est pas mise en évidence.

               La relation fondamentale à « dix » est ignorée.

               La représentation de nombres supérieurs à 10 est difficile.

     

    • Sous une forme linéaire : ICI à la façon de PICBILLE

     

     

       On privilégie une décomposition particulière dans la représentation du nombre.

               La propriété « sept n’est pas un double » n’est pas mise en évidence.

               La relation fondamentale à « dix » est ignorée dans la première disposition (sans les cases).

               La disposition linéaire ne favorise pas la vision globale (dépassement de l’empan visuel).

     

    •         Avec les doigts.

     

       On privilégie une décomposition particulière dans la représentation du nombre.

               La propriété « sept n’est pas un double » n’est pas mise en évidence.

               La manipulation des nombres est parfois délicate.

               La représentation de nombres supérieurs à 10 est difficile.

     

    •         Avec les cartes à points

         Aucune décomposition n’est privilégiée et toutes sont mobilisables.

    « Sept » apparaît comme « six plus un ».

    La propriété « sept n’est pas un double » est bien mise en évidence.

    La relation à dix est permanente.

    La vision globale est facilitée.

    La représentation des nombres supérieurs à 10 est simple.

    « ATELIERS en CM2 »
    Pin It